Connaissez-vous les messages contraignants ?

Avez-vous déjà entendu parler des messages contraignants ou « drivers » ?

Ce sont cinq mini-scénarios proposés par le psychologue Taibi Kahler, qui sont en fait des séquences observables chez soi-même et chez les autres.

Pourquoi « contraignants » ? parce que ces messages, enfouis au fond de chacun de vous, de nous, peuvent être inhibiteurs et vous empêcher de réaliser pleinement ce que vous entreprenez. Ces messages ont la capacité de vous emprisonner dans une posture, un mode de pensée, des comportements.

Ces 5 messages sont les suivants :

  • Sois parfait
  • Sois fort
  • Fais plaisir
  • Fais des efforts
  • Dépêche-toi

Le (mauvais) conseil que l’on se donne sous l’emprise de chacun de ces messages est le suivant :

  • Sois parfait : « tu devrais faire mieux, car tu dois être parfait ».
  • Sois fort : « cache leur tes faiblesses et tes manques, sois toujours fort ».
  • Fais plaisir : « tu n’es pas assez bon et gentil, tu dois faire plaisir aux autres pour prouver que tu es gentil ».
  • Fais des efforts : « tu peux d’avantage, tu dois poursuivre l’effort encore et toujours ».
  • Dépêche-toi : « tu n’y arriveras pas si tu ne te dépêches pas ».

Bien sûr, chaque posture a aussi son bon côté : un « Sois parfait » est bon organisateur. Un « Sois fort » est tenace et résistant. Un « Fais plaisir » est flexible et adaptable. Le « Fais des efforts » est persistant et le « Dépêche-toi » efficace.

Afin de vous libérer toutefois du pouvoir inhibiteur de votre ou vos messages contraignants dominants, il est tout d’abord important de les identifier. Prendre conscience du mini-scénario dans lequel vous êtes enfermé(e) vous permet de vous donner des permissions (tout d’abord, au moins, d’y songer). Voici la permission correspondant aux 5 messages :

  • Sois parfait : « Sois réaliste, donne-toi la permission de faire des erreurs. La perfection amène l’immobilisme. Tout ce qui n’est pas indispensable est inutile. »
  • Sois fort : « Sois ouvert, donne-toi la permission d’avoir des émotions, des sensations. »
  • Dépêche-toi : « Gère ton temps, donne-toi la permission de prendre ton temps. Adopte un rythme efficace. »
  • Fais plaisir : « Veille sur toi, pour bien veiller sur les autres ensuite. Donne-toi la permission de vivre selon tes valeurs (et non celles des autres) et de te faire plaisir. »
  • Fais des efforts : « Donne-toi la permission d’atteindre tes propres buts et aussi de te limiter. Réussis à ta mesure car ta fatigue ne servira à rien ni personne. »

Cet article, au-delà de permettre votre développement personnel, a pour but de vous faire prendre conscience des messages contraignants présents chez vos interlocuteurs. Ceci pour vous amener à plus de compréhension envers ce que vous prenez pour des lubies chez autrui, envers ce qui, il faut bien le dire, vous horripile parfois !

Bonne réflexion 🙂 

Share this post